Le Jardin de Monet Marmottan au Japon, hommage au Claude Monet de Giverny

Non loin de la village de Kitagawa dans Kochi, se trouve Le jardin de Monet Marmottan, un magnifique jardin blotti au pied des montagnes. Ce jardin n’est autre qu’une reconstitution du jardin Claude Monet à Giverny, en Normandie. Passionné d’art Japonais, Claude Monet avait l’habitude de s’inspirer des u-kiyoe pour créer ses paysages. C’est en 1883 que ce dernier crée son œuvre s’inspirant de son jardin de Giverny – un jardin qui avait une grande valeur sentimentale pour le peintre impressionniste.

Avec l’accord et la confiance de Gilbert Vahé, responsable du Jardin de Monet de Giverny, Yutaka Kawakami, notre guide, s’est vu confié la création de ce jardin. Les initiatives de monsieur Kawakami lui ont valu, en mai 2015, de recevoir l’Ordre des Arts et des lettres.
De par sa beauté mais aussi richesse florale, le Jardin Marmottan est une escale inévitable pour Stéphane et ses convives.

Le Jardin d’Eau et ses somptueux nymphéas (Mizu no Niwa)

Monet a toujours été intrigué par les jeux de lumière et les reflets des nuages sur l’eau. En 1893, Monet fait l’acquisition d’un terrain situé au fond du Clos Normand, de l’autre côté de la voie de chemin de fer qui deviendra le « jardin d’eau », aujourd’hui admiré dans le monde entier. Le Taikobashi, célèbre pont d’architecture japonaise, présent en Normandie y est fidèlement reconstitué. Pour compléter son jardin d’eau, Monet plante des nymphéas au fond du bassin : « J’aime l’eau mais j’aime aussi les fleurs. C’est pourquoi, le bassin rempli, je songeais à le garnir de plantes. J’ai pris un catalogue et j’ai fait un choix au petit bonheur, voilà tout. ».

C’est en 1897 que Monet commence à peindre les nymphéas. Claude Monet avait espéré voir un jeu des nymphéas bleus surplomber son étang. Son imaginaire a donné naissance à sa célèbre peinture Nymphéas en fleurs, figure de l’art abstrait et aujourd’hui peut être admirée au Musée de l’orangerie à Paris. La magie du jardin de Kitagawa reposerait donc sur le désir de Monet devenu réalité : voir s'épanouir les nymphéas bleus tant désirés par le peintre.

Le Jardin de fleurs (Hana no Niwa)

Le jardin des fleurs est un entendu des fleurs de saison reconstituant les nombreux coloris de la palette du peintre. L’arc de roses, représenté dans les peintures de Monet, y est présent. La disposition des plantes, la variation et l’arrangement des couleurs change au fil des saisons faisant de chaque visite l’occasion d’apprécier des ambiances et paysages différents.

Le Jardin de lumière, l’exception Japonaise (Hikari no Niwa)

Avec la coopération de Gilbert Vahé, responsable du Jardin de Claude Monet à Giverny, le jardin a de lumière est une belle représentation des œuvres inspirées des voyages effectués par Monet en compagnie de Renoir à l’âge de 43 ans sur les côtes de la mer Méditerranée.
Cet unique ensemble paysager associe la beauté de la flore méditerranéenne qui faisait la renommée des jardins Moreno (des oliviers, des palmiers, orangers etc.) et les espèces végétales nippones. Il rend hommage aux agrumes et aux espèces de plantes japonaises, en particulier ceux de la préfecture de Kochi, qui regorge de Yuzu. L’ensemble paysager de Marmottan de Kitagawa et son cadre naturel est un bel hommage au peintre qui continue de faire rayonner l’Impressionnisme. C’est un rendez-vous a ne pas manquer pour les amoureux de la flore et de l’art.

Nom : Jardin de Monet Marmottan au Village de Kitagawa
Address : 1100, Notomo Ko, Kitagawa-mura Aki-gun, Kochi, 781-6441, Japan
TEL : 0887-32-1233

Cet article ayant été publié avant l'édition d'un programme télévisé,il est possible que certains contenus de l'article ne sont pas diffusés.