L’Okonomiyaki d’Hiroshima, une recette de pancakes japonais remplie d’histoire

L’okonomiyaki d’Hiroshima est un met aimé de tous. L’okonomiyaki est souvent vu comme une version japonaise du pancake ou bien même de la pizza ou des omelettes. Sa base est composée de farine, d’eau, de choux, d’œuf et de dashi, un bouillon de poisson.
C’est un rendez-vous culinaire indispensable pour tout gourmand en quête de nouvelles saveurs. Cette recette typiquement japonaise est une recette simple et délicieuse, accessible à tous et dégustée dans une ambiance décontractée. Il appartient à la catégorie des konamono ; un aliment à base de farine considéré comme un gourmet « B-Kyu » qui inclut les plats peu chers et d’origine populaire.

Il est intéressant de noter que l’okonomiyaki fut tout particulièrement consommé par les gens ordinaires lors de l’après-guerre, marquée par des pénuries en nourriture (notamment en riz) et une forte instabilité économique. Les Japonais directement affectés devaient rapidement s’adapter et ont tout naturellement opté pour des plats abordables riches et savoureux tel que l’okonomiyaki.

Pour déguster cette recette d’okonomiyaki unique, Stéphane et le reste du groupe se sont rendus à Goemon, un restaurant spécialisé dans l’okonomiyaki et bien connu dans la préfecture.
La grande majorité des restaurants est localisée à Hiroshima.
Le menu comprend différents plats locaux, parmi lesquels :

● Le Yakisoba d’Hiroshima (cuisiné avec des zestes de citron pour une teneur légère et rafraichissante).
● Les Teppanyaki, qui se composent d’une petite portion d’épaule de bœuf rôtie sur plaque chauffante ;
● Des coquillages rôtis au beurre accompagnés de jus de citron
● Le Gansuyaki, une spécialité d’Hiroshima qui contient du crabe haché et transformé en pate puis frit et accompagné avec des légumes.
● Le «Goemon special» cuisiné avec des œufs d’oursin des mers mélangés avec des épinards fris au beurre et a la sauce soja

Goémon est un lieu où il fait bon vivre. L’ambiance est accueillante et idéale pour un repas entre amis et / ou collègues.
Aussitôt arrivés, nous avons pu déguster la spécialité de la maison: l’okononomiyaki au Shiso! Il apparaîtrait que l’ajout du shiso (un ingrédient dit noble au Japon) est un choix surprenant dans une recette d’okonomiyaki.

Le shiso est rarement utilisé en France, mais c’est une plante alimentaire cultivée et utilisée en Asie depuis l’antiquité. À la différence du populaire okonomiyaki, célèbre au Japon, l’Okonomiyaki au shiso a un goût distinctif. Il a un parfum unique, à la fois herbacé et acidulé. De plus, le shiso a une très forte propriété assainissante et antiseptique et peut aider à régulariser le système digestif. Bien que mes connaissances en matière culinaire soient limitées, cet ajout de Shiso relève le goût de L’okonomiyaki et mes papilles en étaient ravies.

Il est possible de manger des okonomiyaki dans tout le Japon, mais ils sont grossièrement divisé en deux catégories; de Kansai et d'Hiroshima. On remarque de grandes différences liées aux méthodes de préparation : alors que l’okonomiyaki de Kansai repose sur un mélange des ingrédients, les ingrédients de l’okonomiyaki d’Hiroshima sont disposés uns par uns – le standard est de faire d’abord un pancake, puis d’y ajouter du dashi et du chou par-dessus ; la cuisson est lente et travaillée et des nouilles sont ajoutées.
La viande et/ou le calamar sont des ingrédients souvent utilisés lors de la préparation mais des versions végétariennes existent. Enfin, la crêpe est posée sur la nouille et le reste de la mixture pour ensuite être recouverte d’une fine omelette

Bien que loin de l’image raffinée de la gastronomie Nippone, l’okonomiyaki reste une recette très savoureuse qui mêle une myriade de saveurs et d’ingrédients qui a marqué toute une génération et qui continue d’être populaire presque un siècle après.

Nom: Goemon Ebisucho Honten
Address: 3-14 Ebisucho Nakaku Hiroshima, Hiroshima prefecture Japan
Tel: +81 82 249 8089
Ouvert : Lundi au samedi 11:30am-2:00pm. et 5:00pm-2:30am
Dimanche 5:00pm-11:30pm
URL : http://goemon.in/

Cet article ayant été publié avant l'édition d'un programme télévisé,il est possible que certains contenus de l'article ne sont pas diffusés.