La finesse du Kodo, l’art de la Fragrance Japonaise

Le Kodo signifie ‘la voie de l’encens’. Écouter l’encens signifie aiguiser son esprit pour se concentrer sur la senteur. Le but de la cérémonie est de se relaxer et stimuler son esprit en sentant de précieux bois en bonne compagnie.

Venant de Chine l’encens a été introduit au Japon dans le cadre des pratiques bouddhistes. Ces bois précieux sont organisés en 6 catégories appelées Rikkoku, provenant de 6 pays : Vietnam, Malaisie, Inde, Indonesia (Sumatra), Thaïlande et sud barbare (origine inconnue). Les bois étaient principalement du santal et différents de Oud. Ils étaient également classés en 5 goûts : doux, amer, épicé, acide, salé.
Vieux parfois de plusieurs centaines d’années, ces bois précieux peuvent valoir des fortunes. On en a retrouvé dans les trésors de la cour impériale.

Des encens naturels appelés Koboku étaient utilisés par les samouraïs, souvent avant une bataille, pour élever leur âme et parfaire leur concentration. Aujourd’hui, comme dit précédemment, la cérémonie du Kodo est un échange et un partage. Découvrons cet échange et écoutons les senteurs du Kodo. Madame Gyoyo Horii, maitresse à la prestigieuse école Oie de Koju à Nara est une spécialiste du Kodo. Madame Gyoyo a eu la bienveillance d’initier Stéphane et toute l’equipe à l’art du Kodo.
La session de Kodo de madame Gyoyo se déroule au sein du Jizoin, dans les entrailles du temple Yakushiji. Les participants doivent porter un polo et des chaussettes blanches et ne sont pas autorisés à mettre du parfum. Selon madame Gyoyo, le Japon est le seul pays à avoir élevé le Kodo comme un art de vivre et une philosophie, à l’instar du Sado. Lors de cette session de Kodo, Stéphane et les autres convives ont eu un apercu du Genjiko, une activité tres populaire liée au Kumiko, un jeu à multiples facettes à la decouverte de différentes essences. Lors du Genjiko, les participants doivent sentir cinq sortes d’encens, lesquels doivent etre nommés en utilisant cinquante deux différentes combinaisons numériques.

Lors du Kodo, le maître fait brûler un petit bout d’encens dans un brûle-encens dans lequel sont placés des charbons. Il nous indique la bonne gestuelle, comme tenir le brûle-encens, main gauche dessous, main droite dessus, pour diriger les volutes de l’encens vers le nez. Trois inspirations, il faut mémoriser cette senteur et poser le brûle-encens sur le tatami et passer à son voisin. Un deuxième puis un troisième morceau de bois est présenté, puis un quatrième, l’intrus. Les fragrances exceptionelles de ces matieres premières nous permettent de voyager vers les lieux d’où proviennent ces bois précieux.

Un jeux est mis en place. Les trois brûles-encens étant passés dans un ordre défini, le jeux consiste à noter sur un papier japonais plié, les initiales des senteurs reconnues selon l’ordre de leurs passages, dans une ambiance silencieuse et concentrée, dans un recueillement extrême.

Cette cérémonie est une expérience extraordinaire où l’on ressent à chaque instant tout l’art de la culture Japonaise, son raffinement, sa rigueur et sa précision.

Nom : Yakushiji temple
Address :457 Nishinokyomachi Narashi Nara prefecture 630-8563 Japan
Tel : +81 742 33 6001
Ouvert: 8:30am - 5:00pm
URL : http://nara-yakushiji.com/

Cet article ayant été publié avant l'édition d'un programme télévisé,il est possible que certains contenus de l'article ne sont pas diffusés.